Champignon-mortel_corail-feu-ray-palmer

Corail de feu

Trichoderma cornu-damae de la famille des Hypocreaceae

Une spécificité très rare, le corail de feu est le seul champignon contenant des toxines qui peut atteindre l’homme directement par la peau.

 

Champignon mortel

 

Chapeau :
En forme de massu sa surface est rouge vif à orangé, de forme plus ou moins régulière

Pied :
Court ou peu développé

Habitat :
Se situe habituellement dans les montagnes du japon ou de corée

 

 



Partager

Le corail de feu, un dès plus mortel du monde !

Aussi appelé “cornes de daim rutilantes”  et sous une apparence plutôt belle et inoffensive, ce champignon rouge éclatant et souvent confondu au Japon avec un champignon comestible utilisé dans la médecine traditionnelle
Cette espèce de champignon ne peut pas être touchée par l’homme, sous peine de provoquer des symptômes importants : Fièvre, engourdissement, vomissements, l’insuffisance rénale ou du foie, diarrhée. Sa consommation est donc terrible : défaillance de certains organes, problèmes d’élocution et gestuelle, rétrécissement du cerveau et dans certains cas, la mort
Rassurez-vous ce champignon ne se trouve pas encore en France. En effet le corail de feu était spécifique jusqu’alors au Japon et à la Corée, souvent situé dans les montagnes.
Mais nous avons eu la preuve aujourd’hui que celui-ci risque et peut s’étendre à des milliers de kilomètres puisque le vent aurait emporté les spores jusqu’à Cairns en Australie, en Chine et Papouasie Nouvelle-Guinée.

Originaire de Corée du sud et du Japon, le vent à aujourd’hui emporté ses spores jusqu’en Australie, Chine et Papouasie Nouvelle-Guinée

Au Japon celui-ci est souvent confondu avec un champignon comestible utilisé dans la médecine traditionnelle, en infusion de thé

Diarrhée, Fièvre, engourdissement, insuffisance rénale, vomissements, Dysfonctionnement des organes internes, d’élocution, de gestuelle, rétrécissement du cerveau et mort

Privacy Preference Center